Les différents stades de la graine

Les différents stades de la graine  et ses besoins. Conservation des graines.

vector-natural-design-element-23979394

Cueillette de gousses de pois canavalia  mettant en lumière les différents stades de maturité des graines. Observez la fine membrane qui apparait au fur et à mesure que le temps passe. Le pois se mange très jeune, plus tard son goût est trop fort. (Il est possible de le faire cuire dans 2 eaux différentes pour supprimer le gout). C’est un excellent couvre-sol (ex au pied des bananiers) Il limite le développement des mauvaises herbes C‘est un engrais azoté.   Photos 1 à 4

Notion de dormance de la graine

Observation de la graine d’un haricot mungo

Graine sèche.

Graines imbibées : pré germination qui consiste à laisser tremper les graines dans l’eau. Apparition des 2 cotylédons et des radicelles(le plantule vit sur ses réserves), puis dans un 2ème temps, apparition des premières feuilles et consolidation des radicelles (la plante va pouvoir puiser dans le sol les nutriments et la photosynthèse s’effectuer) .photos 5 à 7

La graine a mis en place une protection qui empêche sa germination. Elle est en phase de dormance. Chaque espèce a ses propres critères de levée, il faut donc se renseigner avant. Il est parfois nécessaire de  maltraiter les graines pour lever cette protection, soit par le froid, la chaleur (voir faire bouillir), la scarification, l’humidité…c’est ce que l’on vient de voir avec l’exemple ci-dessus.

Prélèvement des graines. Attention à l’ouverture du fruit de ne pas endommager les graines. Il faut donc visualiser leur emplacement à l’intérieur. Démonstration de différentes coupes pour accéder aux graines sur concombre soleil, serpent végétal, poivron, piment. Photos 8 à 12

Ensuite les graines doivent être lavées, triées, séchées. Lors du lavage, les mauvaises graines flottent, il faut les éliminer. La tomate est particulière. Le mucilage qui entoure la graine est anti germinatif. Laissez fermenter 2 à 3 jours dans un pot avec un peu d’eau et du jus. Une pellicule blanche va se former, c’est la fermentation. La fermentation contribue à lever la dormance. La moisissure détruit le mucilage Passez dans un tamis sous le robinet pour la phase de lavage, puis séchage.

Il faut éviter le soleil pour la phase de séchage (2 à 3 jours), de préférence sur des torchons. Conserver à l’abri de la lumière dans des pots en verre, dans du papier journal, dans des calebasses, voir des bouteilles plastiques (anecdote de Fabrice à Cuba), dans le frigo ou le congélateur pour les graines de carottes et de radis.

page-1-atelier-3-suite page-2-atelier-3-suite

 

Remarques sur les semis

Semis direct pour radis, carotte

Semis pour repiquage avec tomate, concombre

Noter dans son cahier le temps de levée (2ou 3 jours par ex), à quel moment effectuer le repiquage et dans quel type de sol, puis la période de la monte de la plante. C’est important pour planifier les cultures du jardin et communiquer des infos pertinentes.

Certaines graines peuvent être replantées de suite après la récolte, comme le giraumon ou le concombre.

Lors des semis, il suffit d’enterrer la semence à une profondeur équivalente à 2,5 fois le diamètre de la graine.

Repiquage

Attendre d’avoir 2 à 3 vraies feuilles (sans compter les cotylédons), voir 4 ou 5 pour les salades

Atelier proposé par Dot Soley et animé par Didier Boismoreau et Fabrice Eutrope Sylvère

Photo du profil de Charlotte Pommier

A propos Charlotte Pommier

pommy, salariée de dot soley, chargée de développement de projets associatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *