Tellement Cacao-thé !!

Bien le bonjour a tous les Amapiens,

En ce beau mardi matin, bien ensoleillé et joyeux, laissez moi vous conter la recette de mon thé au chocolat, ma petite habitude matinale, comme certains tourneraient au café, pour moi c’est « Kako », mon réveil matin préfère, je sens encore l’odeur de la casserole qui chauffe sur le feu, la douce odeur de chocolat se répandre de la cuisine au salon, sa délicieuse couleur brune illuminant ma tasse et me pressant de la déguster !

cacao

Wouah, je viens de finir ma tasse et je pense déjà a celle de demain matin … La journée risque d’être longue.

Dans ce beau voyage sur les Caraibes, ce qui aura changé vraiment ma vie, aura été ce délicieux chocolat que je m’empresse de préparer tous les matins. J’aurais eu le réflexe de me demander quoi faire avec ce bâton de chocolat brut (et bien amer) et puis en écoutant les antillais, on pourrait croire que la recette tient d’un casse tête, qu’aucun autre ne peut préparer, si ce n’est qu’en restant deux heures dimanche matin devant la popotte pour présenter sur la table du brunch un savoureux thé chocolaté.

Figurez vous que non ! Chez nous c’est Kako tous mes matins, express si je puis-je dire puisqu’en 5 à 10 minutes c’est prêt à déguster !

La recette pour deux personnes Express :
– 25 / 30 g de chocolat (en poudre ou si en bâton râpez-le ou hachez-le au couteau)
– un morceau de cannelle
– une feuille de bois d’inde
– un peu de muscade râpée

Mettez tous vos ingrédients dans votre casserole en recouvrant d’une bonne portion d’eau (pouvant couvrir vos deux tasses puisque vous êtes deux gourmands a déguster) et envoyer à bouillir pour quelques minutes.

Vous verrez petit a petit la couleur et la texture de votre chocolat changer, vous pouvez arrêter la cuisson a tout moment, ceux qui l’ aiment un peu plus épais peuvent laisser fondre le chocolat a l’infini, pour ceux qui l’aiment un peu plus serré vous pouvez laisser quelques minutes sur le feu, cela suffit.

Passer votre thé à la passoire et sucrez avant de déguster (je mets dans ma tasse deux cuillères a café de sucre roux local).

Vous êtes libre de varier votre recette, quand je suis rentrée en métropole je préparais mon Kako avec une fève de tonka et un peu d’écorce d orange a défaut d’avoir de la cannelle et du bois d’inde. Celui ci était vraiment savoureux. L’autre jour j’ai même osé ajouter une pointe de vanille et le gout en était encore meilleur.

Pour la recette longue si vous êtes vraiment gourmands et que vous voulez ravir vos convives a votre table pour Bruncher dimanche, allez soyons fous !

On fait d’abord bouillir l’eau pour y ajouter les épices, cannelle, bois d’inde, muscade, vanille, … une dizaine de minutes. Ajouter ensuite le chocolat râpé grossièrement et laissez encore une bonne dizaine de minutes pour que le chocolat aie le temps de fondre … pour les extra gourmands on peut encore rajouter 10 minutes de cuisson avec un lait de coco (ou lait de vache pour les adeptes).

Vous verrez une épaisseur huileuse recouvrir votre tasse et cela est parfaitement normal, entre le gras du chocolat ou celui de la coco, cela rendra votre Kako honteusement fondant et délicieux …

Régalez vous et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *